Avertir le modérateur

dimanche, 09 mars 2008

Technique juridique, procédure et rituel

Dans une note précédente, j'avais évoqué l'évolution du droit Français et européen vers la procédure. J'avais indiqué à quel point cette évolution pouvait s'expliquer par une volonté d'occulter les problèmes de fond, ne pas les mettre en débat. Le monde du droit procédurier est un monde  de sens interdit et de non dits.  Il ne faut pas trop "parler.  Cette peur de la parole est à  reliée  avec le déclin des Parlements, lieux précisément d'échanges et de parole  ainsi qu'avec l'explosion  du droit et ce que les juristes appellent  l'inflation  législative. L'inflation est un "gonflement", un "enflement" de lois. Cet enflement est lié  aux  sens interdits imposés à  la parole. En effet, il faut bien que cela "sorte" d'une manière ou d'une autre. On peut dire en quelque sorte que  l'explosion de lois a  pour objectif de créer des soupapes de sécurité pour  eviter d'autres explosions liées  ou qui pourraient être liées à  l'impossibliltié de parler....Mais d'ou vient-elle , cette impossibilité  ?Les causes sont nombreuses. J'évoquais dans ma dernière note la philosophie des Lumières. Historiquement, en France et en Europe, il faut dater le déclin des Parlements avec les années 1930. La "révolte" de 1934 contre eux en France, la pratique des décrets lois qui leur a retiré le monopole de faire la loi, leur perte de crédit lorsqu'ils ont voté les pleins pouvoirs à Pétain, la prétendue corruption de la IVème   et enfin la Vème République et la "montée en puissance" du Président de la République au détriment des Assemblées.  La parole c'est la mise en lumière de certains faits, de certaines problématiques et trop de lumière peut blesser surtout dans de vieux pays comme les notres habitués à l'ombre, à la pénombre... Mais on peut également expliquer cette situation en relisant la critique que Spinoza faisait de la religion au XVIIème siècle. Il reprochait à certains religieux d'avoir confondu "rite" et "religion". Le ritualiste était pour lui celui qui enferme la religion dans une série de rites qui n'ont plus rien à voir, ni à faire avec le message central de la religion qui est, selon Spinoza, qu'il faut "aimer son prochain comme soi-même". L'invention et le développement de la procédure s'explique donc peut-etre par la peur qui est la notre - et celle de ceux qui gouvernent plus encore- de dé-couvrir la vraie signification, le vrai sens de la loi et de ce qui est droit.

 

 

       

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu