Avertir le modérateur

vendredi, 06 juin 2008

Laisser faire le temps ?

Voici ce que B Constant écrivait à propos d'un politque qui voulut trop se presser et qui finit par prendre le peuple à contre courant : "sa précipitation imprudente révolta contre lui le peu d’esprits indépendants dignes de le seconder. Ils se mirent en opposition contre une autorité vexatoire dont les moyens injustes rendaient le but douteux….La noblesse se soulèva, les prisons se remplissèrent. D’affreux supplices portèrent partout la consternation. Le ministre devint l’objet de l’horreur de toutes les classes… »  Benjamin Constant. « principes de politique.(Version 1806-1810) ». Ed pluriel 1997. Preface T Todorov et présentation. E. Hofmann p 351

L'homme politique avisé doit-il faire un passage en force ou bien doit-il respecter le temps de ses concitoyens ? Constant considérait que la voix du peuple ne devait pas être brusquée car, pensait-il, à un moment ou un autre, le peuple se révoltait et ce faisant bousculait les réformes entreprises .Cette question de la temporalité politique est essentielle. Elle oppose de nombreux philosophes ou penseurs politiques. Pour ce qui me concerne je pense que ce qui importe est de prendre la décision que le politique estime juste lorsqu'il juge opportun de la prendre. Le temps ne doit pas lui dicter ce qu'il doit faire. Cependant, celui-ci peut-être un facteur de sa décision. Le choix adéquat reste cependant celui qui décidera de sa qualité ou non en ce domaine. Le choix adéquat est celui qui correspond à la juste temporalité. Il est dans le tempo et surtout il oeuvre pour le bien. Il calibre parfaitement le moyen convenu à la fin qui est visée. Le bon politique a donc parfaitement identifié la fin qu'il se propose et il sait en quoi celle-ci peut être un bien pour la cité. Sa ligne de mire est ce bien qu'il recherche et qu'il doit mettre en oeuvre. En conséquence si la décision qu'il prend n'apporte pas le bien requis c'est qu'il a fait le choix inadéquat.  Si en revanche le bien  apparaît et se met au jour , que le temps du peuple ait été respecté ou non, il pourra être, selon moi , être qualifié de bon politique. Le problème est que souvent, une capacité aussi fine que la sienne en matière d'observation est requise pour faire en sorte de pouvoir déterminer si le choix opéré était le bon choix. Or peu de personnes ont un jugement aussi avisé que le bon politique et en démocratie, le choix adéquat peut n'apparaître tel que bien des années plus tard au peuple qui le reconnaîtra.Celui qui met le temps en première ligne de ses choix songe à ces questions sans doute. Mais ce faisant il n'est plus un politique, il devient démagogue. L'idéal serait une synergie absolument parfaite entre le jugement du politique et celui du peuple. Un juste milieu peut également s'envisager....C'est certainement ce point qu'il faut trouver : il rejoint la décision adéquate et celle qui sera vue et lue comme telle par le peuple. Car on ne peut faire le bien d'autrui si ce dernier ne se rend pas à l'évidence de ce bien que l'on a pu lui procurer. En conséquence, il ne faut pas laisser faire le temps mais plutôt songer à oeuvrer pour le bien. C'est à dire qu'il faut songer à le faire apparaître lorsqu'il est en puissance ou mettre en mouvement les éléments qui lui permettront d'émerger ou de se créer si les éléments de sa mise au jour ne sont pas encore présents. Mais aussi il importe de faire en sorte que ce bien soit jugé et pris comme tel pour le peuple et non que ce dernier le refuse et le rejette.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

23:04 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Les politiques sont toujours aux reflets de la société. Nous pouvons remarquer que quand les société sont florissantes, les politiques sont idéalistes, avisés et ne connaissent pas la corruption. Par contre quand les sociétés sont décadentes (chutede l'empire romain, aztèque, système occidental français du XIXème...), nous avons les politiques que nous méritons. Le premier signe nait souvent dans l'apparition de liens de parenté en politique

Écrit par : temps | vendredi, 06 juin 2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu