Avertir le modérateur

jeudi, 08 janvier 2009

De la question de la double vie

Dans une précédente note, j'écrivais qu'il faudrait que chacun d'entre nous puisse avoir deux vies pour comprendre les autres : une vie d'homme comblé et une vie plus médiocre. Les uns et les autres se comprendraient mutuellement. J'ai lu, récemment chez Michel Foucault -dans la volonté de savoir (Tome 1. Histoire de la sexualité...) que Sénèque conseillait en fait à ses "disciples" des stages de pauvreté. Le but était de vivre quelques temps dans la pauvreté pour pouvoir, le cas échéant, résister à celle-ci. Foucault (si je l'ai bien lu mais il n'est pas toujours facile à saisir car il est le penseur du double et de la doublure aussi, de l'ombre et de la lumière) explique cela par un exercice propre à "forger" l'âme, dans le but d'éduquer les adultes. En effet, à cette époque "impériale", la philosophie ne s'adressait pas aux adolescents mais aux adultes d'aprés 40 ans, dans le but de les aider à trouver une médecine de l'âme, une thérapeutique de vie...En s'entrainant à être pauvre, le riche faisait en sorte, selon Foucualt de se préparer à l'éventualité d'une déchéance toujours possible dans un monde dominé par l'autoritarisme du prince tout puissant et de la foule parfois violente...Je pense que l'on peut aussi expliquer cette "manoeuvre" de Sénèque par le souci (peut-être) précisément d'aider l'homme à être plus juste, comme je l'indiquais...Redevenu pauvre pour un temps, le riche se rendait à l'évidence de ce qu'était la pauvreté et le quotidien faisait peut-être de lui un être moins arrogant à l'égard du pauvre. Je ne dis pas que cette solution soit extraordinairement satisfaisante. Elle est toutefois à méditer pour permettre d'instaurer la justice dans notre pays. Le libéralisme en soumettant toutes les activités à la concurrence répondait sans doute également à cet état d'esprit. L'absence de priviléges et de privilégiés rapprochait peut-être les hommes....Il est certain que lorsque la crise surgit, les privilèges des uns joints à l'arrogance des privilégiés et à la fermeture de l'accés aux priviléges en question crée une situation explosive, fait reposer la cité sur un pétard qui ne demande plus qu'à s'allumer....une bombe à retardement...

Commentaires

Nous avons perdu notre résilience de primates,et nous sombrons dans la déprime aux premiers accrocs de la vie Cela fait la fortune des Psy et des laboratoires
Replis sur soit, jouissance de consommateur compulsif aussi bien dans nos relations amoureuses que de la vie quotidienne
En prime,nous préférons, les animaux de compagnies,pour soigner nos manques de vie sociale et affective
Bien triste humanité occidentale mais réel,hélas
Ah pour ce qui concerne la révolte,faut pas y compter chacun pour soit,et les autres ils sont tellement cons.......

Écrit par : antimythe | vendredi, 09 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu