Avertir le modérateur

dimanche, 24 mai 2009

Des différents sens du mot travail

Nous n'avons sans doute pas consacré suffisamment de réflexions à ce que pouvait signifier le travail. Nous l'avons associé à "salaire" ou "rémunération" et entendu ce mot dans le seul sens financier. Certes H. Arendt a proposé de distinguer trois sens du mot et a proposé de rappeler qu'il fallait entendre par travail, l'oeuvre (non rémunérée et pour les autres), le travail proprement dit et l'action destinée à autrui...Il faudrait plutôt selon moi dire que le travail est toujours associé à un labeur, une peine. Qui dit travail dit effort ou peine...Mais également dit loisir et récompense nécessaire à partir de cet effort.

Or l'homme a besoin de nombreux facteurs pour être heureux, pour se contenter : il doit être en bonne santé physique et mentale, il doit prendre "soin de son âme", il doit vivre en bonne harmonie dans son couple, sa famille au sens élargie du terme ou restreint, ses amis, ses voisins, ses compagnons de travail, il a besoin de beauté, de calme, de sérénité, de confort, de réconfort, de compréhension, de connaissance et de reconnaissance, il a besoin de repères.

Nous devrions ainsi pouvoir consacrer une partie de notre vie à ces différents travaux puis ensuite nous devrions avoir un temps exclusivement destiné au repos, un sabbat, un vrai moment de détente, sans peine, un pur moment de liberté-pour-nous.

Ce moment de repos absolu est un luxe merveilleux mais il ne va pas sans un travail bien fait par ailleurs. Car nul ne peut profiter de son repos s'il sait qu'il a mal fait ce qu'il avait à faire ou plus exactement s'il n'a pas été juste en chaque moment de son existence travaillée.

En conséquence, nous devrions pouvoir avoir moins de temps de travail salarié ou payé, mais ensuite pouvoir travailler à d'autres choses : notre esprit, notre corps, nos amitiés, nos relations, notre maison, notre famille, notre "âme", etc....et ainsi nos semaines devraient pouvoir être consacrées à chacun de ces travaux....

Pour cela, il faudrait que les travaux rémunérés soient mieux payés et que nous puissions travailler mieux pour gagner mieux et cesser cette folie du travail en plus, du travailler plus....Ou alors il faudrait préciser ce que l'on entend par "travailler"....Certes nous devons faire tous les travaux qui s'imposent à un homme privé et public mais ensuite, il nous faut pouvoir avoir un temps exclusivement pour nous, un vrai temps de  repos. Un bon cuisinier le sait. Une bonne pâte ne peut se préparer sans avoir été au repos un certain temps....Nous ne prenons malheureusement pas tout à fait le chemin de cette évolution...Le travail "rémunéré" en espèces sonnantes et trébuchantes devient une aliénation pour certains obligés de régler de nombreuses charges, d'"assurer-socialement", ceux-ci prennent tous les salaires et les confisquent ainsi aux autres qui se retrouvent sans possibilité de travailler à tous les sens du mot...La misère s'étend alors : celle des aliénés du travail et celle des aliénés du chômage...Et pendant ce temps on nous parle de crise financière et bancaire car ceux "qui travaillent-beaucoup-" vivent de plus en plus dans la peur du monde qu'ils fabriquent chaque jour et nous imposent ainsi le rythme effréné de leurs courses et de leurs peurs....En sortirons nous un jour ?

 

 

 

Commentaires

L'homme est il capable de faire quelque chose gratuitement?
sans motivation,intéressée ou valorisante ?

Écrit par : antimythe | mardi, 26 mai 2009

Oui s'il le fait pour sa liberté.

Écrit par : Sarfati | jeudi, 28 mai 2009

article très intéressant!
le sabat est la clé de la réussite!! c'est un VRAI moment de repos, de détente, de retrouvaille avec soi même, sa famille, et ses amis...

Écrit par : banque en ligne | lundi, 21 septembre 2009

J'ai vaincu toutes mes peurs les plus insensées grâce aux mots. Il m'est arrivé depuis la maternelle, un jugement de mon prochain qui a fait de ma vie un enfer! Je ne les remercieraient jamais assez. Ils en ont profité avec prodigalité. Je ne peux pas faire plus que de me souvenir de toutes les personnes croisées et je me rends compte que la paix de leur énervement à mon égard, est déjà la mienne! Nous vivons tous ensemble, mon c... !
Je suis entouré des pires qui n'en restent pas moins les meilleurs! Ils sautent de partout parce qu'ils ont eu un diplôme et forcément sont très doués! Wouhaou, savoir me citer des formules mathématiques et me faire remarquer je-ne-sais-trop-quoi, c'est bien un truc de "tigrou". Sont pas sortis de l'enfance qu'ils en font déjà. Dieu merci, j'ai trouvé la paix dans les mots afin de réparer mes propres maux! ça marche !
J'en connais tellement sur leur métier que l'argent est la seule raison qui fait le temps passer sur Terre. T'en as pas?, t'es un looser E.T.!
N'oublions pas que,... ben tout le monde oublie. Et va falloir se souvenir, non pas de ce que tu connais. Mais de savoir comment tu apprends, et bien écouter! Je parle en connaissance de causes, ma conscience professionnelle m'oblige à vivre selon mes "devoirs à rendre". Et oui, pendant ce temps-là je ne peux pas bosser! J'ai beau leur expliquer que c'est unique dans l'ensemble, la vacuité à mon égard de cet intérêt financier absent fait de moi la risée et l'incompréhension que ma volonté ne demande qu'à combler!
A peux pô!
"Être au charbon", c'est à partir de là que sont créer les diamants, non?. Je viens du monde du travail, et mes poings sont bons, lumineux, étincelants même. Je n'ai pas de temps à perdre. Mais, ils essayent et font ce qu'ils doivent. Car quelle est la dernière chose que l'on doit demander à un enfant quand on sait qu'il ne va pas, qu'on sait tous pourquoi? Ne pas lui demander bien sur!

Je suis cet enfant, et on m'a demandé : - Alors ça va ou bien?
- C'est bon aujourd'hui merci, vous n'êtes plus là!

Alors si je commence à expliquer, la jalousie en vogue & en force, dite " à l'américaine". Va être très étonnée de ne pas trouver ce qu'il n'y a jamais eu. Cela arrangeait si bien tout le monde! Bref, j'ai étudié façon USA. Mes sciences, mon artistique, mon armée en tant qu'engagé, mes devoirs à rendre. Et personne n'a vu que je partais dans le sourire certes, mais gêné. Je n'ai donc jamais eu de vrais copains, car le seul et l'unique que j'ai retrouvé grâce au Net. N'a pas subi les intempéries de la vie, mais après et avant tout. On voit la vie de la même façon. Et sur ce coup-là, ben on est deux....!!

Le travail sauve de tout, surtout de l'ennui. L'argent n'est qu'une conséquence, le diplôme un fidéicommis, et la célébrité comme le dit Coluche "un temps à un prix de fou"!

Devenez quelqu'un, étudiez, sauvez-vous-vous-même et non est la meilleure des réponses à toute question, puisque la vie est un grand OUi.

Quand à ceux dont le doute ne remplit pas les poches, c'est qu'ils s'abstiennent. Vous êtes pauvres d'idées, mais pas à ce point non?
Ah oui, la gêne ne vous étouffe pas chers gens de l'amour & des enfants!
Trop de privilèges tue le mal, le même que vous y voyez dans vos certitudes à ne pas aller plus loin. On est toujours accompagné, et le plus souvent ce sont les pires. Les meilleurs se voient assez souvent pour être gênés. Mais avec ces deux trois mots donnés ici, l'humour du travail et des résultats obtenus malgré moi. Sont plus que bon! Vous ne voulez pas rire, car vous voulez être pris en photo-shop pour nous dire que t'as tout compris à 23 ans..!! Hum, si ton corps est mature, ton esprit l'est beaucoup moins avant 27 ans! Ouh ouh, c'est une des vérités du travail! Attends, et fais sortir le diamant qu'il y a dans tes mains pour l'offrir à ta belle de trentenaire. Et pour ça, " Va au charbon"!

Écrit par : le Dragon de Teahupoo | mercredi, 03 juillet 2013

Quand on est malade, on n'est pas con. On est juste malade, et au contraire. C'est une expression de l'intelligence, car la plupart des maladies se règlent. ( Pour les gros dossiers, c'est plus la bite d'amarrage. C'est la machine qui fait le job!)
En attendant, la vie continue, le boulot est donc mis en attente. (lire message précédent!)
Ceux qui ont tout compris n'arrêtent pas de parler car, ils travaillent. Pour certains, et surtout eux, ils se taisent car ils étudient.

Pour moi, j'ai de la peine à faire.

J'ai compris!

(no pain, no gain! )

Écrit par : Snoopy | mercredi, 03 juillet 2013

"J'avais de la peine à faire, mais j'ai surtout de la peine à rendre!"

Wouhaou, connaissant les "tigrous" : -C'est fou! Il va pô bien là!

Bref, si quelqu'un vous dit cela, à propos de la peine, c'est dans le sens noble du travail. C'est même un trait d'humour qui dit que que c'est le peine du gain, la peine du travail qui va rendre le gain possible et il n'y a rien d'autre de sentimental.(...) Il faut être mature pour cela!

Ah oui, dernière chose, évitez de faire psychologie, car ces gens-là ont un diplôme qui disent qu'ils en ont, de la... psychologie. Mais ils n'en font jamais preuve, ils écoutent! Moi quand j'écoute, c'est tranquille au soir dans un bar. Ils partent du sentiment d'aider les gens, mais ils oublient la dernière formation, "les gens". car ils sont bons et plaisants et forment la plus grande communauté de raison qui font que l'écoute est remplacée par les mots à dire et les problèmes se règlent à autrui, par ceux qui vous "tapent" avec des mots, afin d'acquérir le bâton de sagesse qui reste sage. On s'est juste "mis en force",
pour écouter et régler des problèmes qui n'ont pas à durer et continuer à dire à ceux qu'on aime qu'on les aime! Le cerveau humain est fait de ressources et il est là, il sait tout!!!

Vivez, soyez bon, arrêtez d'écouter!

(J'vais peut-être devenir psy moi!!)

Ah oui, le plus grand cadeau du monde est la compatibilité amoureuse (recherche à taper sur le net), qui fait que deux êtres s'aiment & surtout savent pourquoi ; le sens de la vie!

Aimez-vous vous-même, il faut remplacer le nounours de votre enfance!

Écrit par : Snoopy | vendredi, 19 juillet 2013

On n'a pas la même vie, mais la maturité est à tous..!!
Un temps perdu à un prix de fou est peu banal..!! Par contre pour avoir la bonne taille, c'est celle qui fait que l'on a bien les pieds sur terre..!!

J'en veux aux personnes que j'ai aimé et qui ne m'ont jamais demandé plus que ce que je leur donnais par mon silence reflétant un comportement. Bref, nul n'est prophète en son pays. Drôle de se savoir prophète alors. Mais j'aurais du le savoir par un certain absentéisme.

Merci, je sais me relaxer et non. Je ne m'ennuie pas. Si le 911 parle à quelqu'un, j'ai calé un 912..!!

Écrit par : Snoopie | vendredi, 04 octobre 2013

Ils sont juifs, musulmans, catholiques, protestants, bouddhistes et athées. Les autres, hâtés d'y remédier. Ils sont surtout anthropologues. Ainsi, à étudier " nous". Ces anthropologues sont juifs, musulmans, catholiques, bouddhistes et athées.

Ainsi, ils commencèrent par un signe. Ils se dirent que le premier était, comme tout l'monde, le bélier. Ils ne surent pas quel titre mettre au début de cette étude. Mais ils étudièrent, "nous".

( du moins je l'imagine!)

Leur descendants, bien occupés aussi et malgré eux, à subvenir aux rires et autres déguisements psychologiques, les besoins. La fin des écrits eu comme titre, "La compatibilité amoureuse entre signes astrologiques". Ils avaient étudiés "nous". Ce, car l'anthropologie est l'ensemble & l'étude des sciences humaines. On étudie l'homme, donc la femme.

Ainsi rendus, ce n'est qu'à la fin qu'ils écrivirent ce titre. Le compte-rendu d'une étude est tout à fait disponible. Mais celle de "nous", voit la psychologie, la psychose, la terreur, et le doute s'effacer. Au grand pouvoir de l'amour, laissant la paix occupée au sommeil.


Si j'en viens à savoir ça. C'est que j'ai regardé mes échecs amoureux. Quelle drôle d'idée de ce jeu qui porte le nom de "perdre", avec lequel gagner.

.: - Hé mec, avec ma copine!
.: - Quoi?
.: - T'empiètes sur mon bonheur, et moi le tien!



Petit conseil: Dès que vous êtes triste, dormir.


* N.B. dormir est signe de fatigue, signe que vous êtes passé(e) par l'équilibre, la santé, le jugement et qui fait de la raison, dormir. Mais tout cela vient après les cours d'école, la sagesse. Là où on y apprend la connaissance juste des choses!

Que vous le vouliez ou non.

Écrit par : Jenka | samedi, 04 janvier 2014

L'histoire du prince charmant contée aux filles, n'est que leur propre histoire!

" Tu rencontreras un jour le prince charmant! .: - Vî!"

Donc à un certain niveau dite réalité, les princesses sont douillettes et vite susceptibles.

Ainsi, les princes et les princesses vivent, se marièrent et eurent beaucoup d'enfant!


Normal, quoi!

Écrit par : Jenka | samedi, 04 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu