Avertir le modérateur

dimanche, 05 juillet 2009

Art et vérité

La civilisation moderne accorde une importance considérable à l'art. Si l'on s'en réfère à l'histoire biblique, l'art s'est développé avec Saul (musique), puis s'est propagé avec David(danse) et Salomon (construction du temple, architecture)...Autrefois, pas question d'art chez les Patriarches....Le développement de l'art est concomittant à celui du développement de la notion de lois. Peu (voire pas du tout de lois) chez les Patriarches.

Une interprétation possible de cette situation est que la loi est nécessaire lorsque le père (Patria) est éloigné. Il s'agit alors de retrouver une parole perdue, de donner des repères. Le problème de la loi est qu'elle dis-pose. Elle pose et impose ou en impose et l'on ne peut pas discuter avec ce "monument" qu'elle représente. L'art est le symbole du monument auquel on ne touche pas et que l'on vénère. Il est le lieu de la vénération et du silence, de l'écoute...Mais on peut supposer qu'il se développe précisément à mesure que le dialogue, l'échange et la liberté, la vérité s'étouffent...Plus il est difficile d'échanger, plus il est difficile de se parler et plus l'art se développe. L'art est comme un moyen circonvultif, un moyen contourné, un moyen détourné de dire ce que l'on ne peut pas dire...L'art se développe comme exutoire, comme gueuloir (lisez Baudelaire, toute son oeuvre n'est qu'un long cri, une longue plainte, des sanglots longs et eternels) parce que la joie a disparue et la joie a disparue car la Vérité est étouffée. Elle n'est plus. ..On a plus le droit de se parler ou alors on ne sait plus se parler...

En écrivant cela, on ne peut que comprendre la lente plainte de Platon dans la République contre l'art. Mais il s'était trompé de cible. L'art n'était nullement la cause. Il était l'effet ( mais peut-être était-ce ce qu'il souhaitait nous dire ?)...Elle est l'effet de quelque manière de se rencontrer, de se parler à laquelle il s'est substitué...pour le meilleur (l'art qui est beau et permet d'échanger, de se rencontrer) et pour le pire (l'art qui étouffe, qui met les artistes en curatelle et en tutelle, qui les isole et faits d'eux des parias parce qu'à la fois on leur demande de dire et aussi parce que l'on refuse de les écouter....

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu