Avertir le modérateur

jeudi, 10 septembre 2009

La singulière singularité de l'homme

L'homme est-il un animal raisonnable, une brute, un loup pour l'homme ? Est-il né bon et la société l'aurait-elle corrompue et celle-ci pourrait-elle par l'éducation l'aider à redevenir lui-même ? Est-il un sociable insociable ou un porc épic qu'il vaut mieux ne pas trop approcher de prés ?

La question tarraude la philosophie depuis des lustres et il serait bien malaisé de prétendre vouloir lui donner une réponse générique . Le fait est qu'il me semble toutefois qu'un problème se pose dans toutes ses affirmations péremptoires, elles supposent l'existence d'un homme type. L'homme type n'existe pas car tous les hommes sont singuliers. Leibniz rappelle quelque part que la moindre feuille du moindre arbre est distinct de toutes les autres feuilles du meme arbre. La nature ne produit que du singulier. L'homme est singulier. Toutefois si chaque feuille diffère des autres il n'en demeure pas moins que toutes les feuilles d'un chataîgner ont telle forme, jaunissent en automne et tombent en hiver. Il y a des singularités chez tous les hommes et des points communs chez chacun d'eux et ce sont ces points communs qui permettent de dessiner la figure de l'homme générique qui n'existe pas en tant que tel.

Chez les hommes, il en est comme chez les fruits sans doute, certains sont délicieux, sucrés et merveilleux, d'autres fades, trop verts, de mauvais goût.....Voilà la seule certitude que je pense digne d'avoir sur ce point si ce n'est aussi que l'esprit de chaque homme ne peut à lui seul prétendre à l'universel, que tous sont fragiles face à la maladie, l'indigence, la folie, l'ineptie, l'erreur et que ce sont ici les traits de l'homme : roseau fragile et pensant certes mais fruit surtout ayant la plus délicieuse saveur ou le pire goût qui puisse être...Les affirmations génériques sur ce point sont donc à révoquer. Il vaut mieux les oublier car elles ont quelque tendance à enfermer les hommes dans des stéréotypes voire à nous faire oublier précisément une des caractéristiques premières des hommes précisément : leur singulière singularité.

 

 

Commentaires

Oui et c'est probablement au nom de cette singulière singularité que nous vivons une époque ou le collectif n'est plus reconnu et accepté que comme,l'addition des individualités
si les feuilles de l'arbre sont toutes singulières ce qui en fait un ensemble collectif, c'est la photosynthèse auxquelles chacune d'elles travaillent
Qu'est ce qui aujourd'hui nous réuni,nous les hommes, dans un collectif partagé par tous et librement consenti ?

Écrit par : antimythe | mercredi, 16 septembre 2009

Nous sommes uniques, il n'a jamais existé, il n'existe pas, il n'existera pas d'être humain semblable à nous, et pourtant nous faisons partie du tout comme une vague est unique dans l'océan, altérité...

Écrit par : Laotseu | mardi, 01 décembre 2009

La question de la régularité ou des points communs est celle d'un connaisseur qui veut pouvoir comprendre, classer, organiser le monde. Autrement dit, selon moi, et pour reprendre au moins le point de vue de Kant (à défaut des plus purs nominalistes), c'est un besoin propre à la nature ou à la structure de l'esprit qui connaît.
Mais peut-on vivre sur la base ou à partir de ce besoin de l'esprit ? Se penser sur cette base, n'est-il pas notre problème fondamental ?
Notons une contradiction permanente : personne ne veut être semblable, identique aux autres. Personne ne veut être un type standard, mais tout le monde voudrait appliquer et faire appliquer des normes et raisons standards, collectifs, comme s'il s'agissait d'être un type standard.
La singularité semble être l'ennemie mortelle de la pensée.

Écrit par : jean louis | dimanche, 17 juillet 2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu