Avertir le modérateur

lundi, 25 janvier 2010

L'oeuvre d'art nous instruit-elle ?

L'oeuvre d'art nous instruit-elle ?

Si s'instruire c'est se cultiver, nul ne niera qu'une oeuvre d'art, lorsqu'elle est chef d'oeuvre reconnu, institution muséale, évènement marquant de l'histoire de l'art, nous instruit par la seule connaissance que nous pourrions en avoir en ce qu'elle nous renseignerait sur un style, un auteur ou une époque. Nul ne peut nier ainsi que celui qui contemple les oeuvres de Cézanne peut s'instruire sur la production picturale du XIXéme siécle et sur un génie qui permettra le cubisme et l'abstraction. Cette contemplation permet de connaitre Cézanne éventuellement pour en parler.
Mais s'instruire ce n'est pas acquérir un savoir dans le seul dessein de se cultiver ou de le montrer, voire de l'étaler. En sa détermination la plus signifiante et la plus prégnante, l'instruction a plus à faire avec la découverte, le savoir de ce qui est, la compréhension, la formation et donc le dévoilement sans fard d'une forme occultée. S'instruire ce serait donc s'éducquer pour s'élever. Mais faire oeuvre d'art n'est pas faire oeuvre de savant; cela consiste donc à avoir plus souci du produire que de l'être.
En conséquence, en ce qu'elle serait artefact et artifice, l'oeuvre d'art aurait alors à faire avec la déformation, le culte de l'artificiel au détriment du naturel et renverrait plus à l'apparence du vrai, au vraisemblable voire à l'illusion et la séduction et elle séduirait, divertirait plus qu'elle n'instruirait sur ce qui est. Au mieux, elle ne présenterait qu'une vision transformée ou métamorphosée d'une réalité qu'elle n'explorerait qu'imparfaitement. Une telle vision, en ce qu'elle s'attarderait trop sur les contraintes formelles et normatives que tout art imposerait à la création artistique, voire à la part de plaire qu'il contiendrait nécessairement, en ce qu'elle séparerait trop abruptement art et science, ignorerait que toute oeuvre demeure un faire en son souci d'excellence qui, en tant que tel porterait une forme de grandeur qui renseignerait sur le grand, le mettrait à l'oeuvre, voire qui désignerait un chemin à prendre en le montrant à l'oeuvre.
Or s'instruire c'est bien s'agrandir, s'élever et en ce sens l'oeuvre d'art nous instruit lorsqu'elle vise la grandeur et la met en oeuvre. Reste à déterminer le contenu de cette instruction ainsi ouverte.
L'instruction est une enquête et instruire en droit, c'est s'informer, s'enquérir. L'oeuvre d'art nous instruit en ce qu'elle est oeuvre et donc ouverture sur ce qui se dissimule en nous et hors de nous. Elle montre ce qui se cache. En ce sens, elle nous instruit en ce que s'instruire c'est voir et entendre ce qui doit être vu et entendu mais qui se dissimule , c'est éclairer l'essence de ce qui vit et le faire comprendre dans toute sa plénitude pour mieux vivre et dans la liberté car nul ne peut se prétendre libre s'il ignore ce qui est. Or s'instruire c'est avant tout apprendre ce qui aide à vivre libre et ce qu'est une vie de liberté. Or l'oeuvre d'art, lorsqu'elle est oeuvre, est avant tout production de liberté et d'une liberté qu'il s'agit ici de déterminer dans le rapport qu'elle entretient précisément avec l'oeuvre d'art.

L'oeuvre d'art instruit en ce qu'elle met en oeuvre la vérité dans sa liberté et ainsi nous permet de vivre libre. Elle est la vie dans son intensité même. Elle nous en dégage en même temps. Elle nous soulage du poids de l'existence mesquine. En ce sens, elle nous ramène vers la grandeur. En ce sens, elle est production de liberté car nul ne peut vivre libre s'il vit dans la misère et la culpabilité, dans la médiocrité et dans la non réalisation. Mais plus que nous libérer d'un poids, l'oeuvre d'art, en nous montrant ce qu'est une oeuvre, nous montre ainsi ce qu'il convient de faire. Ce faisant elle nous instruit sur le droit chemin, celui de la voie droite, celle qui est la nôtre et que seul un travail, une oeuvre pleinement accomplie, un souci de soi peut nous permettre de découvrir contre toutes les tentations de la médiocrité, de la bassesse, de la laideur de toutes les paresses dont l'art, en ce qu'il est oeuvre et donc l'oeuvre d'art nosu instruit et nous éloigne en nous montrant ce qu'il convient de faire, en le mettant à l'oeuvre. L'oeuvre d'art devient ainsi chemin et exemple, plus que modèle, or nul ne s'instruit mieux de son semblable qu'en se référant aux exemples qu'il nous laisse de lui.En effet, l'exemple a plusieurs avantages : il a une existence concrète, il constitue une expérience personnelle et marque notre mémoire sans pour autant faire en sorte qu'elle soit trop anihilante pour l'esprit, sans qu'elle soit trop castratrice. L'oeuvre montre un chemin, elle ne ferme aucune voie. Or tel est bien le propre de ce qui instruit : ouvrir sur des possibles et ne rien rendre impossible.

Commentaires

franchement j'ai rien compris

Écrit par : ss | jeudi, 11 février 2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu