Avertir le modérateur

mercredi, 08 décembre 2010

BIEN ETRE ET ETHIQUE

L'ethique en elle-même ne peut viser l'éthique car, en ce cas, elle tournerait en rond et en rond....Elle ne peut viser à terme que le bien et le bien-être. Le probléme est que le bien être ne peut être exigé de tous et donné par tous. Pour ceux qui ne peuvent donner le bien être, il faut exiger le bien faire mais un bien faire qui ne peut être un modèle...Un bien faire qui doit correspondre aux moyens dont ils disposent en puissance pour pouvoir se réaliser...

C'est en ce sens, me paraît-il, qu'il faut lire ce livre fondateur qu'est l'Ethique à Nicomaque d'Aristote...L'auteur explique que l'excellence ou l'arêté que l'on a traduit par "vertu" n'est autre qu'un juste milieu par rapport à soi-même...Ce soi-même c'est aussi notre métier, nos possibilités, nos forces, les moyens dont nous disposons. Il implique rejet de toute logique de modèle culpabilisant.

L'éthique ne peut se lier à la force mais elle peut connaître la contrainte si celle-ci s'entend au sens d'effort, de discipline, de dépassement de soi.


 


 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu