Avertir le modérateur

mardi, 24 mai 2011

AFFAIRE DSK : DREYFUS, OJ SIMPSON, ROSENBERG ou MNEF BIS REPETITA ?



Je n’utilise pas ce blog en principe pour évoquer l’actualité. Cependant celle-ci a été si troublante ces derniers temps et le concept de la vérité, ainsi que celui de justice - voire la question de la honte - étant si fortement mise en avant par une « affaire », il me paraissait important de l’évoquer.

En effet, chacun le sait  : à quelques mois de l’élection présidentielle française, un des candidats les plus sérieux au poste est mis en prison aux Etats-Unis. Il est accusé, sur les dires d’une personne, de l’avoir violée…L’intéressé dément formellement et clame son innocence.

Quelle est la vérité et où est la justice ? Cette affaire laisse bien perplexe mais elle secoue le classe politique française. Plusieurs éléments troublent la quiétude et la sérénité dans cette affaire :

- En faveur de la victime présumée, DSK aurait une réputation de « dragueur lourd ». Il n’en serait pas - selon la rumeur - à son premier « coup », la classe politique française dans son ensemble considère la « drague » comme une chasse et l’homme politique qui ne serait pas séducteur ne serait pas bien vu….L’hypothèse « psy » d’un suicide médiatique pour échapper à un poste dont il ne voulait pas et qu’il n’aurait brigué que pour satisfaire l’égo de ses amis ou de sa famille est également envisagée et envisageable…

- En faveur de l’accusé présumé, l’invraisemblance de l’affaire (comment peut-on forcer un adulte à un fellation non consentie ? Comment expliquer que DSK se sachant « poursuivi » de toute part a-t-il pu faire une telle « erreur »  et commette un tel crime ? Comment expliquer que celui que l‘on tenait pour intégre s‘en prenne à une personne qu‘il était censé en tant qu‘homme " moral"  de gauche défendre, etc… ?) ? Comment expliquer que l’immunité diplomatique n’ait pas été invoquée en faveur du directeur du FMI  ( l’article 38 des statuts aurait pu être invoqué) ? ….Les nombreux ennemis que le directeur du FMI s’est constitués sont puissants et tous avaient les moyens de "construire" une affaire aussi rocambolesque et nous mener vers l’erreur….

Tout, à ce stade de mes informations reste plausible….Dès lors deux scénarios sont possibles :    

- Le premier donne gain de cause à la victime présumée. Nous sommes alors ici dans le cas d’une affaire Rosenberg ou d’une affaire OJ Simpson. Les Rosenberg étaient des savants juifs accusés et condamnés par la justice américaine alors qu’ils étaient accusés d’espionnage en faveur de l’Union Soviétique. Certains proclament encore leur innocence mais ils sont rares….Cette affaire m’a toujours semblée être le pendant de l’affaire Dreyfus outre-Atlantique. DSK n’aurait été finalement qu’une forme de traître à son camp : homme prétendu de gauche et de la gauche morale héritière de Mendès France, il n’aurait été qu’un affreux satyre sexuel, qui plus est considérant ceux qu’il était destiné à aider - les femmes, les faibles, les étrangers, les veuves - comme des objets sexuels. Nous serions ici vraiment dans le cas d’une forte trahison, d’une énorme tromperie sur la marchandise.
Rosenberg se mêlerait ici à OJ SIMPSON. Nous serions ici face à une situation d’un puissant qui tente d’acheter la justice américaine.

- le second scénario plaide en faveur de DSK. Dans ce cas, deux affaires me viennent à l'esprit. Curieusement, elles ont un lien avec l’accusé présumé.
D’après Wikipédia, DSK serait un lointain descendant du capitaine Dreyfus. Nous aurions alors une redite de son affaire où se mêleraient les intérêts et les aveuglements du moment : l’antisémitisme et l’anti-sentiment français ou d’une certaine France (dont Dreyfus a souffert malgré tout car il représentait la France de la IIIème République), la machination politique…Plus avant, et de manière moindre ce serait l’affaire de la MNEF qui avait vu DSK accusé d’avoir touché des honoraires astronomiques et sans raison alors qu’il était ministre des finances du gouvernement Jospin. Pour se défendre - comme ici - le voilà obligé de démissionner. Jospin perd un de ses soutiens les plus appréciés dans l’opinion. Il perd au premier tour des présidentielles et la droite gauliste remporte à nouveau les élections grâce au fameux 21 avril….

Lequel de ces deux scénarios est le plus vrai ? Lequel est le plus vraisemblable même ? Il semble qu’en l’état actuel des connaissances des uns et des autres sur le dossier, chacun y va de sa propre « foi » sur la question….

Une chose est certaine : dans les deux cas, cette affaire - quelle que soit sa vérité - semble révéler selon moi un malaise profond dans la société française et il serait intéressant - urgent peut-être même - de penser :  -soit, en effet , le premier scénario est plausible et en ce cas, nous avons été suffisamment faibles - et le sommes - pour nous être laissés pendant si longtemps bercer d’illusions sur l’homme politique le plus violent en termes moraux que nous aurions pu avoir ….ou alors, nous aurions été assez fous pour laisser un homme qui ne voulait pas d’un poste essentiel le briguer malgré tout au point de se « suicider » médiatiquement….          
- soit le second scénario est vrai ( peu de personnes y croient aujourd’hui ou en tous les cas affichent leurs croyances en cette thèse) et en ce cas, notre pays, l’occident même serait moralement assez malade pour pouvoir construire de toutes pièces une affaire aussi sordide…

Comment savoir ? Le temps peut-être nous permettra d’avoir le recul nécessaire….Des informations fiables et certaines - au- delà des simples rumeurs - nous seront communiquées. Dreyfus n’a pu faire éclater son innocence qu’avec l’aide de sa famille et de Bernard Lazare au nom si heureux puisqu’il renvoyait à une forme de renaissance….Celui-ci a ensuite reçu le soutien d’hommes de valeur comme Clémenceau, Peguy, Jaurés, Gide et quelques autres. L’affaire Dreyfus fut le détonnateur qui permit à la démocratie de s’installer pour un temps en France.

L’affaire Rosenberg a permis aux USA de vaincre le macartatysme et le communisme. L’affaire Simpson a peut-être permis à la communauté noire de s’affirmer en mettant en évidence par la même que l’argent dominait le pays qui s’était érigé en lumière de toutes les nations…L’affaire MNEF a été l’un des premiers ferments qui ont permis le 21 avril…

Comment savoir ? La philosophie n’est guère en mesure de nous aider à découvrir la vérité en ce domaine…Une enquête impartiale et minutieuse seule peut permettre d’éclairer et de dévoiler celle-ci…

Nous verrons bien... Enfin, il faut l’espérer.


mardi, 10 mai 2011

DURKHEIM ET LA CRISE MORALE MODERNE

Voir note publié par le Web pédagogique.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu