Avertir le modérateur

mercredi, 05 février 2014

La liberté est de dire tout ce que l'on a sur le coeur, pas tout ce qui nous passe par la tête.

Alors qu'il était en train de chercher un moyen honorable pour gagner sa vie, un homme vint haineux en se dirigeant vers Philonous, prêt à le traiter de tous les noms du haut de sa morgue et de son arrogance...Ah, je te vois bien là. Tu ne songes pas aux hautes sphères de l'esprit et tu oses te nommer philonous. En fait, tu n'es qu'un hypocrite et qu'un vil calculateur. Tu ne songes qu'à tes intérêts.

Un autre individu, qui venait d'entendre cette diatribe surgit alors en disant à celui qui venait de parler: mais vous n'avez donc rien compris ! Philonous a raison, il se dit ami de l'esprit car aimer l'esprit c'est en disposer et donc se plaire avec le corps. Philonous est bien nommé car il est ami du vrai et il ne croit pas à vos prétendues vérités de l'esprit et à votre dédain du corps. Vous n'avez produit que des coupables en développant cette haine de la vie. Philonous est heureusement là pour élever à nouveau le débat et nous conduire sur un juste chemin, à tort moqué par les fauteurs de haine, amis du ressentiment que vous êtes tous.

Face à ces deux positions extrêmes, Philonous chercha à trouver quelque solution sage...Mais comment la trouver tant ces deux hommes paraissaient se haïr l'un l'autre ? 

- A celui qui lui reprochait de songer aux biens matériels et qui prétendait n'aimer que l'esprit, Philonous dit alors :

-Je pense que tu es au service de ceux qui t'emploient sans que tu le saches. Ils se servent de toi pour produire un discours qui rend les hommes honteux d'être ce qu'ils sont. Grâce à cette honte, en effet, ils deviennent plus aisément manipulables. Ils produisent de la honte à échelle multiple et tu n'es qu'un des producteurs de cette honte. Je t'ai longtemps écouté, je ne crois plus en toi et tes balivernes...

-A celui qui lui signifiait d'adorer le corps et qui s'était fait son avocat, Philonous  adressa d'abord un mot de remerciement car il est toujours heureux de se voir aider par autrui mais il lui dit :

-Je partage ton point de vue sur bien des choses et je ne comprends guère ces hommes qui se disent penseurs et qui ne véhiculent que la honte. Cependant, je pense que tu forces trop le trait de ton côté...Tu ignores malgré tout l'existence de certaines valeurs qui sont justes par elles-mêmes. Certes, celles-ci ne doivent pas être une occasion pour humilier autrui mais il n'en demeure pas moins qu'en certaines occurrences, les éhontés sont bien inquiétants. Nous aimerions tout de même un peu plus de respect de l'autre et l'amour d'une recherche du vrai qui serait plus partagée en ce monde ainsi qu'un peu de plus de justice et de justesse...

- Mais qu'appelles-tu recherche du vrai et justesse Philonous ? Tout ceci n'est que discours pour les plus faibles que l'on méprise et que l'on humilie...Lui indiqua l'amant du corps. Tu sais bien que toutes les vérités ne sont que relatives et que seul importe son profit sur cette terre...Tu sais aussi que celui qui invoque la justice pour les autres ne le serait guère s'il ne voulait pas être reconnu pour cette prétendue morale qui le caractériserait... 

- Je pense que tu te trompes et qu'il est de valeurs. Ainsi, celle de l'entente entre les hommes en est une. Qu'est ce que cette entente et qu'est ce que je souhaite te dire par l'usage de ce terme ? L'entente c'est la nécessité d'écouter les autres et de s'écouter, de se connaître. Cette entente est également nécessité de ne pas imposer des humiliations inutiles et de le conduire vers la vie lorsque cela se peut. Celui qui produit la vie, celui qui porte l'homme vers tout ce qui est beau, celui-là apporte du bonheur sur cette terre et ce bonheur finit par retomber un jour sur lui...Je trouve que ton discours risque à terme de favoriser tous ceux qui s'estiment au-dessus des autres et qui en ce nom aujourd'hui méprisent leurs semblables, les humilient et tiennent le terme d'humanité pour un terme vain et plus encore ceux de justice et de vérité. Ces hommes, les cyniques et les sceptiques, que ton discours favorisent sont ceux qui sont les messagers de la destruction et de la mort. Ne les favorise plus. Tu aimes la liberté et tu as raison mais ne confond pas celle-ci avec le fait de dire tout ce qui nous passe par la tête et de faire tout ce que bon nous semble....Etre libre, c'est dire tout ce que l'on a sur le coeur, faire vivre son être et le garder à l'abri de tous ceux qui entendent l'emprisonner mais ce n'est pas dire et faire tout ce qui nous passe par la tête. Le monde n'est pas une poubelle pour tous les éhontés qui le peuplent.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu